Code de déontologie
Voyance téléphone

L'art de la divination n'est pas une science exacte. Il n'y a malheureusement pas de garantie sur la réalisation des événements prédits. Le médium ne peut pas faire de promesse.

Le médium s'interdit de pratiquer tous travaux occultes (magie noire, sorcellerie, exorcisme, désenvoutement) ni de pratiquer tout acte pouvant nuire à autrui.

En aucun, un voyant se substitue à un médecin: il est interdit de donner des diagnostics médicaux, des pronostics liés à la santé, d'annoncer des décès. Le médium ne conseille jamais de renoncer à un traitement médical.

En tant que médium, le respect du libre arbitre du consultant est primordial et le voyant s'interdit d'exercer une quelconque influence ou pression sur les consultants.

L'abus de la naïveté ou de la crédulité de personnes en situation de faiblesse ou fragilité est interdit par la déontologie des réels voyants.

Le médium s'interdit de se livrer à des mises en scène ou manœuvres susceptibles d'induire le client en erreur.

Le médium s'engage à signaler au consultant de toute dépendance éventuelle. Le médium est tenu au secret professionnel. Il ne peut divulguer aucune information à des tiers. Le voyant n'a pas le droit d'enregistrer, ni prendre des notes à l'insu du consultant.

Tout médium s'engage à restituer ou à détruire tout document fourni par le consultant. Le médium voyant s'engage à informer le consultant explicitement s'il utilise une aide ou un support à la consultation.

Tout manquement à ce code de déontologie peut mener à un refus total de consultation.